Une résidence de designers pour co-construire et
aider à la transformation d’un lieu de soin en lieu de vie

Concevoir l’EHPAD de demain avec ses usagers

Comment penser et produire des parcours de vie en EHPAD plus agiles, construits avec l’ensemble des personnes qui vivent et travaillent dans une institution gériatrique ? Comment introduire des méthodologies créatives et participative dans la conduite d’un tel dessein ?

Le projet CALME vise à repondre à ces questions et à dessiner des contours possibles pour les parcours résidentiels de demain ; des contours plus humains, plus attentifs aux individus qui composent ces lieux et à leurs fragiles mais cruciales relations à leurs environnements.

Le pôle de gérontologie de l’hôpital Serre-Cavalier du CHU de Nîmes

Articulé autour du pôle Médecine Interne – Néphrologie/hémodialyse – Gériatrie (MING) et composé de plusieurs unités, le centre de gérontologie de Serre-Cavalier propose un type de prise en charge adapté à chaque situation. Il s’agit d’un lieu d’accueil pour les personnes qui relèvent d’un problème de vieillissement pathologique, de dépendance, de comportement ou de désorientation. Leurs prises en charge s’inscrit dans la durée.

Le pavillon Le Dahlia

Le pavillon Le Dahlia est l’unité sur laquelle le projet CALME prend place. Elle dispose de 10 places d’accueil de jour, 10 lits d’hospitalisation temporaire, 38 lits d’EHPAD, 8 places en unité de soins de longue durée.

Les personnes admises au Dahlia intègrent un parcours résidentiel, initié par une consultation sur le pôle, pour des personnes au domicile ou d’autres services d’hospitalisation. Elles intègrent ensuite, en fonction de leurs besoins et de leur autonomie, les différents types d’accueil proposés. Cela permet de poursuivre l’évolution de la prise en soins des résident·e·s sans mutation, par la même équipe soignante.

Axé autour de ce lieu de soins et de vie qu’est le Dahlia, ce projet d’amélioration de son habitabilité s’inscrit dans le projet d’établissement et dans la dynamique du pôle MING d’ouverture vers d’autres disciplines et vers l’environnement extérieur du CHU.

Une équipe projet pluridisciplinaire pour tester de nouvelles façons de penser les parcours résidentiels en EHPAD

L’équipe du projet est constitué du pôle gériatrie de l’hôpital Serre-Cavalier du CHU de Nîmes (responsable : Patrick Plantard), de la cadre de santé du pavillon Le Dahlia (Anne-Laure Fourmond), de la designer et chercheure Marine Royer, des designers Sophie Krawczyk et Emma Livet (Agence La Bobine) et du sociologue François Huguet.

Les enjeux du projet CALME

Le projet s’inscrit dans la dynamique en place au sein du pavillon Le Dahlia. Il cherche à penser et à favoriser
l’émergence d’une nouvelle relation de soin plus “hospitalière” entre les soignant·e·s, les résident·e·s et les aidant·e·s

Identifier et proposer des terrains d’innovation en lien avec le projet de service du pavillon Le Dahlia au sein du gérontopôle du CHU.

Tester de nouvelles façons de fabriquer l’hôpital de demain est une préoccupation pour beaucoup de CHU français dont certains se sont équipés de laboratoires dédiés à cette question. S’inscrivant dans cette démarche, notre projet cherche à travailler sur la spécificité des EHPADs intégrés aux CHU. Nous expérimentons de manière locale et espérons que nos méthodes et résultats puissent  être réinterprétés une échelle plus large.

Proposer une assistance à maîtrise d’ouvrage dans le cadre de restructurations organisationnelles et/ou architecturales

L’équipe projet co-écrit un cahier des charges avec les agents du Dahlia et les résident·e·s du pavillon sur les opérations d’amélioration des espaces et du temps vécu au sein du service. Elle suit la mise en œuvre des travaux et la réception des ouvrages tout en formulant des problématiques liées aux représentations et aux pratiques professionnelles propres au gérontopôle de Serre-Cavalier.

Concevoir et matérialiser les outils nécessaires à la mise en forme et en commun des connaissances et à l’établissement de diagnostics.

Les trois designers de l’équipe réalisent les supports qui permettent aux agents hospitaliers et aux personnes âgées accueillies au Dahlia de collaborer. Ils dessinent également des pistes de solutions et réalisent certains projets d’aménagement, d’objets et de design graphique. La présence d’une designer-chercheure universitaire permet également l’accueil d’étudiant·e·s en design.

Les 5 leviers d’action

Diagnostiquer

Faire un diagnostic des usages actuels au Dahlia en réalisant un état des lieux des parcours résidentiels, des parcours de soins et des pratiques professionnelles. Identifier les typologies d’usages (résident·e·s, proches, professionnel·le·s), comprendre les activités et les circulations au sein des espaces du bâtiment.

Accompagner et outiller

Se nourrir des rencontres avec le terrain et l’ensemble des personnes qui l’habitent ou y travaillent. Accompagner les professionnel·le·s de l’établissement en structurant et en renforçant les dynamiques existantes (groupes de travail, outils préétablis, organisation des équipes, etc.). Outiller les rencontres et les moments de co-création afin de leur donner plus d’efficience et de visibilité.

Fédérer

Fédérer les professionnel·le·s de l’établissement et les résident·e·s autour du projet de service du pôle gérontologique. Faire du projet CALME « Comme À La Maison en EHPAD » qui place le/la résident·e et son bien-être au cœur des préoccupations de chacun·e. Renforcer la formation autour de l’approche Montessori centrée sur la personne âgée.

Repenser l’environnement et les usages du lieu

Explorer des alternatives inédites et des solutions originales, visant toutes à améliorer significativement les parcours résidentiels, de soins et de vie ainsi que l’environnement du pôle de gérontologie Serre-Cavalier du CHU de Nîmes et à favoriser l’encapacitation des résident·es.

Préconiser et rendre reproductible

Établir un cahier des charges sous la forme d’une boîte à outils permettant à l’expérimentation du pavillon Le Dahlia d’être reproduite dans les trois autres pavillons du pôle de gérontologie de l’hôpital Serre-Cavalier du CHU de Nîmes (réhabilitations prévue en 2020